La Une | Jeudi 18 septembre 2014 | Dernière mise à jour 19:21
Pays-d'Enhaut

La faune de l'Hongrin perturbée par un hiver hors normes

Par David Genillard. Mis à jour le 19.03.2013 2 Commentaires

La fonte rapide des neiges et la vidange massive du barrage ont endommagé le cours d’eau.

1/17 Les glissements de limon survenus dans le lac vidangé ont fortement troublé l'eau de la rivière, en aval du barrage.
Image: Chantal Dervey

   

Un fort redoux, fin janvier, qui a provoqué la fonte précipitée d’une neige abondante. La vidange massive du lac artificiel alimentant le barrage pour permettre des travaux d’entretien. Ces deux ingrédients ont conduit le 31 janvier à l’érosion des versants du plan d'eau.

«Les limons emportés ont fortement troublé le cours d'eau, en aval du barrage, explique Frédéric Hofmann, conservateur de la pêche et des milieux aquatiques à l’Etat de Vaud. Il faudra attendre les sondages biologoiques que nous effectuerons en avril pour en mesurer l’ampleur, mais on peut s’attendre à un impact important sur la faune aquatique locale.»

Premières victimes possibles de ces perturbations: les poissons. «Ces limons sont très abrasifs; ils peuvent se coincer dans leurs branchies et les blesser, voire les tuer, poursuit le conservateur de la pêche. Le risque existe aussi qu’ils recouvrent et asphyxient les frayères, les lieux où les poissons déposent leurs œufs.»

Alpiq, avec son exploitant Hydro Ecloitation SA, mène ce chantier d’entretien du barrage de l’Hongrin sur cinq ans, pour un montant total de 19 millions de francs (dont 7 millions pour cette campagne hivernale).

La société a-t-elle péché par manque d’anticipation? «On planifie ce type d’interventions en hiver, pour limiter notre impact: en principe, à cette période et à cette altitude, on a peu de fonte, peu de pluie. Là, on s’est retrouvé face à une situation exceptionnelle», répond Christel Varone, responsable médias chez Alpiq. (24 heures)

Créé: 19.03.2013, 15h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Claude Humbert

20.03.2013, 20:25 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Nous avons encore beaucoup de choses à apprendre de la Nature Répondre


Gerard PELOT

19.03.2013, 15:08 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 29

Si j en crois le récit de la chose, il vaudra mieux ne pas aller à la pêche à l Hongrin ce printemps et cet été, merci aux responsables du barrage. Ils leurs restera bien un peu de FRIC pour réempoissonner le lac? Répondre